Vous êtes ici

3 jours en Île-de-France Loin de l’agitation parisienne

Escapade
26 Mai 2020 - 28 Mai 2020

L’Île-de-France ne se résume pas à Paris !  Ce troisième périple, toujours inédit, nous amènera dans l’estet sud de la région verdoyante et bucolique.

 

Sur notre route Soissons, la charmante petite ville de province historiquement connue pour avoir été la première capitale de la France, conserve aujourd’hui, sa cathédrale gothique Saint-Gervais-et-Saint-Protais, et les vestiges de l'abbaye St-Jean-des-Vignes, un des monastères les plus riches du Moyen Âge. À Nogent-sur-Seine, s’est ouvert en 2017 - année centenaire, coïncidence heureuse ou non, de la mort du sculpteur Auguste Rodin - le premier musée au monde dédié aux travaux de Camille Claudel, sa plus brillante élève, muse et maîtresse. On y retrouve la plus importante collection d’œuvres de l’artiste.

 

À l’orée de la forêt de Fontainebleau, Milly‑la‑Forêt doit son renom à Jean Cocteau  qui y vécut de 1946 à sa mort en 1963. Le poète est inhumé dans la Chapelle Saint‑Blaise des Simples qu’il décora en 1959. Cette chapelle du XIIesiècle, dernier témoin de l’existence d'une maladrerie et restaurée en 1958, est entourée d'un jardin botanique de plantes médicinales. 

Niché dans la forêt de Milly, Le Cyclop de Jean Tinguely, de Niki de Saint-Phalle et de leurs amis est une œuvre qui réunit quatre mouvements artistiques : Dada, Nouveau Réalisme, Art cinétique, Art brut. Le colosse abrite en son centre un univers surprenant, une construction insolite qui démarra en 1969. 

Autour de Fontainebleau, le long de la Seine, se dressent de majestueuses villas au charme atypique, au style architectural unique en Ile-de-France. Les bourgeois du XIXe siècle y ont élu domicile, avant que de nombreux artistes y trouvent leur inspiration. Parmi ces demeures de plaisance : les Affolantes, le manoir d’une artiste. Rosa Bonheur : c'est l'histoire étonnante d'une peintre française du XIXe siècle, adulée pour son talent et pour sa fougue. Ses œuvres ont voyagé à travers le monde entier et nombre de personnalités dont des têtes couronnées se sont empressées de lui rendre visite à la campagne, au château de By à Thomery. L'architecte Jules Saulnier y construira son atelier, l'une des premières constructions à ossature métallique. 

Typique aussi du XIXe siècle, la propriété Caillebotte à Yerres a été aménagée dans les années 1830, dans le style « à l’anglaise ». Dans la villégiature familiale, Gustave Caillebotte planta son chevalet en plein air, peignant près de 90 toiles au cours des étés des années 1870.

Construite en époxy et béton peints au polyuréthane, la Closerie Falbala à Périgny-sur-Yerres est constituée d'une sorte de jardin, terrain entouré de murs (la closerie proprement dite), comportant en son centre, la villa Falbala, qui renferme le cabinet logologique, lieu de méditation construit par Jean Dubuffet de 1967 à 1969. Œuvre majeure, la Closerie Falbala a été classée monument historique en 1998. 

 

À Évry, la curiosité architecturale qui mérite le détour, la dernière cathédrale construite en France, la cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien étonne par sa couleur brique, son toit végétal, sa forme cylindrique taillée en biais.  C’est à l'architecte suisse Mario Botta que l’on doit cette conception originale contemporaine pour une villecontemporaine.

 

Lors de l’Exposition universelle de 1937, Albert Lebrun, le président de la République, célébrait en grande pompe l'ouverture de l'aérogare du Bourget. À l'instar des gares du XIXe siècle dédiées à la vapeur, ce bâtiment, doté d'une immense verrière, consacrait l'aviation à moteur, alors en plein essor. Les travaux actuels de rénovation visent à lui redonner son faste des années 30. Ce joyau Art déco dessiné par l’architecte Georges Labro, classé monument historique, prendra un nouvel envol fin 2019. 

Pour ce voyage, nous avons retenu un hôtel situé dans un parc bordé par la rivière de l'Yerres à Varennes-Jarcy, une bâtisse datant de 1750. Les visites guidées des principaux lieux cités seront assurées par des guides locaux. 

INFORMATIONS PRATIQUES

Voyage en car

RDV à 7h au parking Baudouin Ier

Prix du forfait par personne en chambre double et pension complète :

Pour les amis du musée : 595 € / pour les autres participants : 645 € 

Acompte : 195 € Supplément single : 85€

Modalités d’inscription détaillées sur le bulletin annexé au Courrier ou envoyé sur demande.

Comment réussir son inscription

Photos 

Le chat de Cocteau. Reproduction interdite © Chapelle Saint Blaise des Simples - Milly-la-Forêt - Essonne.